Menu
 Attualità 

©jubla

En réalité, quelle mission remplit le mouvement de jeunesse Jungwacht Blauring?

A propos du cofinancement CES-Conférence centrale

Christoph Thoma, en tant que directeur ad interim* de Jungwacht Blauring (jubla), pouvez-vous nous indiquer quels seront les sujets particulièrement importants inscrits au calendrier de l’association en 2018? 
Le thème de l’année «Riche d’idées», l’action de solidarité de Carême jubla.infanta, les cours de printemps pour moniteurs, le séminaire inter-associations des aumôniers de groupes de jeunesse, la mise en œuvre des nouvelles lignes directrices et du document «Foi et Eglise» ainsi que les préparatifs de la journée Jubla d’automne. Mais aussi la poursuite de notre stratégie à long terme en matière de réseautage, de reconnaissance, de développement et d’identification.

*La directrice actuelle Monika Elmiger est en congé maternité.

Avez-vous le sentiment que vous pourrez mettre à exécution avec succès vos plans au cours des trois prochaines années et atteindre tous vos objectifs? Qu’est-ce qui sera différent? A quoi vos groupes cibles remarqueront-ils que quelque chose a changé? 
La concrétisation de notre vision à l’horizon 2025 selon laquelle Jungwacht Blauring doit être la marque la plus forte et la plus reconnue de Suisse alémanique en matière d’organisation de loisirs de haute qualité. S’y ajoutent, au sein même de l’association, une identification plus forte au principe «vivre la foi» et la conviction de faire partie intégrante de l’Eglise, également au sens d’une coopération à l’édification de la vie ecclésiale.

Quel rôle joue le bénévolat au sein de l’association? Que faites-vous pour le favoriser? Quelles charges supplémentaires seraient engendrées si vous deviez rémunérer le travail volontaire? 
A Jubla, le bénévolat est le bien le plus précieux et la base sur laquelle reposent toutes les responsabilités dirigeantes et les activités. Le travail volontaire est encouragé par l’offre de formations de base et de formations continues, la participation, la reconnaissance et le soutien assuré par des personnes chargées de l’encadrement et les aumôniers. Sans les bénévoles, les coûts supplémentaires s’élèveraient à 3 mio d’heures à payer par an réparties entre 420 groupements locaux (troupes).

Vous recevez chaque année de l’Action de Carême et de la Conférence centrale un subside destiné à couvrir vos frais d’exploitation. Quelles prestations fournissez-vous à l’Eglise en contrepartie? 
Jubla offre toute l’année, au nom de l’Eglise catholique, une vaste palette d’activités de loisirs de qualité. L’association est souvent l’unique organisation ecclésiale d’animation de jeunesse présente à l’échelon local et qui, en maints lieux, prend part à la vie paroissiale. Le secrétariat national élabore des projets, des moyens d’aide, des offres de formation de base et de formation continue permettant de se familiariser avec des questions existentielles et des approches religieuses de la vie.

Si, en tant qu’institution, vous avez un vœu à exprimer aux membres de la Conférence des Ordinaires de Suisse alémanique (DOK), quel serait-il?
Identifier les réalités dans lesquelles vivent les jeunes et leurs sujets d’intérêt pour les utiliser comme une source de renouveau pour l’Eglise, oser des formes liturgiques inédites, s’élever concrètement contre les discriminations, apprécier et encourager la diversité du travail d’animation de jeunesse (parce que les besoins des groupes cibles sont variés). Profiler l’Eglise au sein de la société comme une voix pertinente et crédible et un défenseur de valeurs. Poursuivre l’action diaconale.

Fiche signalétique Jungwacht Blauring 

Année de fondation1932
  • Principales prestations
  • Lancement de projets et mise sur pied de manifestations
  • Formation de base et formation continue des responsables et aumôniers
  • Création de moyens d’aide à l’intention des responsables et aumôniers et encadrement de ces derniers
Membre du personnel le plus âgé60 ans
Membre du personnel le plus jeune17 ans
Participation du cofinancement au budget global26%
Lien Internetwww.jubla.ch


La dimension spirituelle répond à un besoin dans le monde de la santé

Communiqué de presse concernant l’assemblée plénière de la Conférence centrale des 16 et 17 mars 2018 à Schaffhouse

Lors de son assemblée plénière des 16 et 17 mars 2018, la Conférence centrale catholique romaine de Suisse (Conférence centrale/RKZ) a accordé une place importante au sort réservé à l’aumônerie hospitalière dans le contexte des évolutions complexes caractérisant le secteur de la santé. «En des temps où la médecine redécouvre la valeur de la religion et de la spiritualité, les Eglises sont confrontées à un défi: former des aumôniers d’hôpitaux aptes à assumer leur tâche avec compétence dans un univers où de multiples professions sont appelées à interagir», a expliqué la doctoresse Marie-Denise Schaller, spécialiste des soins intensifs. De son côté, Simon Peng-Keller, professeur de Spiritual Care, a exprimé son avis selon lequel «non seulement des théologiens au bénéfice d’une formation complète, mais encore des professionnels des soins ayant suivi une formation théologique succincte pourraient assister, en qualité de représentants officiels de l’Eglise, des personnes en quête de consolation et de soutien moral.

Communiqué de presse du 22 mars 2018



Rapporto annuale e rapporto finanziario 2017 della RKZ

Qui di seguito avete la possibilità di scaricare il rapporto annuale e il rapporto finanziario della Conferenza centrale cattolica romana della Svizzera (RKZ) riguardanti l’anno 2017. I due rapporti offrono una panoramica delle nostre attività, delle questioni di cui ci occupiamo e dell’impiego dei mezzi finanziari messi a nostra disposizione.

Informazioni più dettagliate relative al conto annuale e al bilancio della RKZ sono a disposizione presso il Segretariato generale della RKZ.

Rapporto annuale 2017 

Rapporto finanziario 2017 (f)



Philippe Gardaz – le souci de jeter des ponts entre les régions linguistiques

Hommage

Le 15 février dernier, Philippe Gardaz est décédé dans sa 71ème année. Avec sa disparition, l’Eglise catholique en Suisse romande et au niveau national perd un éminent juriste qui, par la maîtrise de son domaine et le dévouement dont il a fait montre au-delà de ses engagements professionnels et familiaux, a contribué de multiples manières à la vie de l’Eglise en Suisse. Son action a été placée sous le sceau de l’intelligence et de l’efficacité, mais aussi de l’humour et de l’amabilité.

lire la suite...

Hommage sur cath.ch



Les statistiques ecclésiales du SPI sont désormais en ligne!

Suivre de près l’évolution des données concernant la vie de l’Eglise.

Les statistiques relatives à l’Eglise établies par l’Institut suisse de sociologie pastorale sont désormais à disposition sur le site kirchenstatistik.spi-sg.ch. Le SPI ouvre ainsi la possibilité d’accéder simplement et rapidement à des statistiques et comparaisons de données sur des sujets tels que la pastorale des allophones, les diocèses, les sorties d’Eglise ou le mariage.

Globalement, les chiffres publiés révèlent une étonnante stabilité des domaines d’activité de l’Eglise, cela même si les phénomènes d’érosion caractérisant nombre d’entre eux – et qui nous sont familiers depuis plusieurs années – poursuivent sans relâche leur lente progression. Dès lors, un besoin d’agir existe incontestablement, mais il n’y a aucune raison de céder à la panique.

A noter que les statistiques ecclésiales se bornent à illustrer essentiellement des aspects de la vie de l’Eglise susceptibles d’être observés au fil du temps. En particulier, les nouveaux développements au sein de l’Eglise, ses prestations dans le domaine caritatif et son poids dans la société n’y sont pas relevés.

Portail en ligne des statistiques ecclésiales du SPI