Menu
Ce que nous finançons 

Financement des tâches accomplies à l’échelon de la Suisse et des régions linguistiques

De nombreuses raisons incitent l’Eglise à préférer de plus en plus souvent le niveau national ou régional pour l’accomplissement de ses tâches. En effet, nombre d’activités au sein de la société, qui étaient organisées autrefois à l’échelon local ou régional, le sont aujourd’hui au niveau national, voire international. Dispenser un savoir spécialisé au niveau suisse permet à un nombre accru de personnes d’en profiter. De même, collaborer est propice à une réduction des coûts. L’Eglise étant aussi touchée par ces évolutions, il est logique que ses structures centralisées revêtent désormais une importance plus grande que par le passé.

La Conférence centrale met à disposition du niveau national les moyens matériels suivants:

  • Cofinancement CES-Conférence centrale: d’entente avec la Conférence des évêques suisses (CES), la Conférence centrale met à disposition les moyens matériels pour le financement des tâches que l’Eglise accomplit à l’échelon de la Suisse et des régions linguistiques.
  • Conférence des évêques suisses (CES): la Conférence centrale met à disposition les moyens matériels pour le financement des tâches de la CES, de son secrétariat général et de ses autres organismes internes
  • Redevances de droits d’auteur: la Conférence centrale a conclu des contrats de redevances forfaitaires avec des sociétés de gestion de droits d’auteur. Ces accords régissent l’utilisation d’œuvres protégées par le droit d’auteur dans le cadre ecclésial et permettent de réduire la charge financière et administrative à l’échelon local.
  • Autres subsides: la Conférence centrale alimente régulièrement un Fonds de financement de projets et d’innovations destiné au soutien d’initiatives de l’Eglise catholique en Suisse.

En réalité, quelle mission remplit IRAS COTIS?

Portrait d’institutions soutenues par le cofinancement CES-Conférence centrale

lire la suite...

Des alévis de Bâle à la Madonna del Sasso (TI)

Le projet national d’IRAS COTIS «Dialogue en Route» aborde des questions délicates touchant la cohabitation dans notre société et promeut une nouvelle...

lire la suite...