Menu
Qui sommes-nous? » Financement 

Financement

La Conférence centrale passe souvent pour l’instance suprême en matière de financement de l’Eglise catholique. Or, la vie de l’Eglise se déroule essentiellement au niveau local, et c’est là aussi que les impôts ecclésiastiques sont perçus. Il résulte de cette situation que certaines grandes paroisses ou organisations ecclésiastiques cantonales gèrent des budgets sensiblement plus importants que celui de la Conférence centrale. De fait, cette dernière ne dispose que de 1 à 2% des produits des impôts et contributions ecclésiastiques affectés à l’échelon national et qui, sous la forme de services de diverse nature (par exemple, le travail médiatique de l’Eglise, la formation de base et la formation continue des collaborateurs pastoraux, le travail de réflexion de fond), profitent à leur tour indirectement à l’Eglise locale.

Le budget global de la Conférence centrale s’élève à quelque 12.6 mio de francs (2018). Cette somme provient de contributions versées par ses membres et dont l’importance respective est définie par une clé de répartition. Une moitié du montant dû est calculée sur la base de la part que représente la population résidante (PR) catholique de chaque canton par rapport au total suisse, et l’autre moitié en fonction de la «capacité financière cantonale» (potentiel des ressources financières). Afin de lisser d’éventuelles fluctuations des recettes fiscales des membres, la moyenne des chiffres des trois exercices précédents est prise en compte pour la budgétisation des contributions.