Menu
 Attualità » Archiv 

En réalité, quelle mission remplit le Centre Romand de Pastorale Liturgique (CRPL)?

En savoir plus sur le cofinancement AdC/Conférence centrale.

M. de Roten, vous dirigez depuis 2014 le Centre Romand de Pastorale Liturgique (CRPL). Quels seront les sujets particulièrement importants inscrits au calendrier du CRPL au cours du prochain semestre?

Il s'agit de promouvoir et faire connaître les nouvelles parutions liturgiques : le nouvel Evangéliaire, les notes pastorales sur la confirmation parues en 2015, les deux volumes d'«Hymnes nouvelles» en particulier, afin que ces publications soient l'occasion d'une formation renouvelée au chant liturgique. Les sessions proposées entre novembre et mai indiquent quelques priorités du moment : les enfants et la liturgie, les célébrations de la Parole, Lire l'Ecriture en liturgie.

Avez-vous le sentiment que vous pourrez mettre à exécution avec succès vos plans au cours des trois prochaines années et atteindre tous vos objectifs? Qu’est-ce qui sera différent? A quoi vos groupes cibles remarqueront-ils que quelque chose a changé?

Nous n'avons pas de grande action en vue, mais un défi permanent: entretenir les contacts avec les responsables de la liturgie de Suisse romande et les autres instances de formation pour agir en synergie, répondre aux attentes et suggestions. Le directeur étant encore nouveau, il doit se faire davantage connaître. La parution attendue (?) du nouveau missel en français sera un gros défi d'ordre pédagogique. Le catalogage de la bibliothèque est un objectif concret immédiat.

Quel rôle joue le bénévolat au sein du CRPL? Que faites-vous pour le favoriser? Quelles charges supplémentaires seraient engendrées si vous deviez rémunérer le travail volontaire?

Le CRPL, qui occupe trois personnes, chacune à 50 %, peut compter sur l'aide bénévole d'anciens collaborateurs, en particulier le chanoine Jean-Claude Crivelli, ancien directeur du CRPL. La situation géographique de nos bureaux ne favorise guère la présence de bénévoles, en revanche, nous comptons, par nos propositions de formation, susciter et accompagner les nombreux bénévoles qui œuvrent pour la liturgie. Donc impossible de donner des chiffres.

Vous recevez chaque année de l’Action de Carême et de la Conférence centrale un subside destiné à couvrir vos frais d’exploitation. Quelles prestations fournissez-vous à l’Eglise en contrepartie?

En contrepartie du subside annuel reçu, le CRPL propose des formations sur place à La Pelouse ou, sur demande, dans les paroisses et unités pastorales, pour les acteurs liturgiques : lecteurs, sacristains, auxiliaires de l'eucharistie, chantres et directeurs de chœur, candidats à l'ordination diaconale ou presbytérale, etc. Il assure l'édition du Calendrier Liturgique de Suisse romande, des «propres» pour la Suisse romand ainsi que la diffusion, voire la vente, des nouveaux livres liturgiques.

Si, en tant qu’institution, vous aviez un vœu à exprimer aux membres de la COR, quel serait-il?

Les trois collaborteurs du CRPL souhaitent continuer de bénéficier du soutien actuel de la COR et de ses suggestions, avec l'assurance de pouvoir s'engager pour un total de 150%, ce qui est actuellement un minimum pour assumer les tâches nombreuses et diverses du CRPL.

Fiche signalétique de l'institution

Année de fondationLe Centre Romand de Liturgie fondé en 1966 devient en 1998 le Centre Romand de Pastorale Liturgique (CRPL)
Principales prestations
  • formation des responsables liturgiques en Suisse romande
  • collaboration avec les services liturgiques de Suisse et les services liturgiques francophones
  • préparation et diffusion des livres liturgiques dont le Calendrier liturgique de la Suisse romande
Membre du personnel le plus âgéPhilippe de Roten, directeur
Membre du personnel le plus jeuneEmmanuel Pittet
Participation de l’AdC et de la Conférence centrale au budget global45%
Lien Internetwww.crpl.ch