Menu
Chiesa e società » Attualità 

Patrimoine religieux moderne en Suisse

Base de données

La base de données du patrimoine religieux moderne en Suisse recense un millier d’églises, de chapelles et de monastères construits en Suisse entre 1950 et aujourd’hui. Elle proposera une base pour l’étude de cette période relativement peu étudiée de la construction des églises. 

Base de données du patrimoine religieux moderne

 



Promuovere l’impegno localmente

«engagement-locale»: Bando del concorso

La vitalità di comunità, città, regioni e quartieri dipende dal coinvolgimento dei volontari. Per garantire e promuovere un impegno civico efficace e a lungo termine e la vitalità a livello locale, sono necessari sforzi mirati.

Il progetto «engagement-locale» sostiene luoghi da 5.000 a 50.000 abitanti che sviluppano strategie e progetti locali nel settore del volontariato. Il progetto «engagement-locale» crea nuove condizioni quadro per l'impegno locale: politica e amministrazione locale, imprese e società civile lavorano insieme. Pertanto, i comuni, le associazioni, le PMI e le filiali di grandi imprese possono chiedere di partecipare al progetto triennale entro il 31.1.2020.

Il progetto è stato avviato dalla Società svizzera di utilità pubblica (Ssup) ed è sostenuto da 15 grandi organizzazioni.

Ulteriori informazioni sono disponibili sul sito web: www.engagement-locale.ch

Comunicato stampa



«J’étais malade et vous m’avez visité»

La pastorale des personnes malades au plan local - Invitation à la conférence

La pastorale auprès des personnes malades est l’un des plus anciens ministères de l’Église. Aujourd’hui, l’évolution de la médecine et des soins change constamment les conditions cadres de l’accompagnement des malades et des mourants. Dans notre société vieillissante, le fait d’être malade et de mourir revient de plus en plus à la sphère domestique. Ici, les paroisses sont de nouveau mises au défi de mettre à jour leurs soins pastoraux pour les malades. La conférence présente certaines approches et dégage des perspectives pour la pastorale auprès des malades, localement.

Les mots-clés de la journée d’études :

  • La pastorale de santé et leur mise en réseau avec les acteurs du système de santé
  • Soins palliatifs et «caring communities»
  • Compétences des agents pastoraux et des bénévoles
  • Nouvelles formes de coopération avec les bénévoles

Date : Samedi 9 novembre 2019 
Heure : 9 h 30 à 16 h 00 
Lieu : Université de Fribourg, Miséricorde, Av. de l’Europe 20, Fribourg

Plus d'information et inscription
téléchargement du dépilant
Veuillez vous inscrire à la journée d'études ici



© pixabay

«C’est notre devoir»

La CES et l'Union des Supérieurs Majeurs religieux ont adopté une nouvelle version de leurs directives sur les abus sexuels commis dans le contexte ecclésial.

Renforcement de l’obligation de dénoncer

Les directives prévoyaient qu’une victime adulte devait être avertie, dans tous les cas, de la possibilité de déposer une plainte pénale selon le droit étatique mais qu’elle pouvait s’opposer à ce que les dignitaires ecclésiastiques dénoncent l’affaire de leur côté. Dorénavant, la victime adulte ne disposera plus de ce «droit de veto»; les Ordinaires (à savoir les évêques diocésains, les vicaires généraux ou épiscopaux ainsi que les supérieurs majeurs des ordres religieux) devront annoncer aux organes publics compétents en matière de poursuite pénale tous les délits poursuivis d’office dont ils ont connaissance. La règle adoptée jusqu’ici l’a été sur recommandation de thérapeutes qui avaient exigé un «droit de veto» pour les victimes. La pratique a cependant montré que, sans obligation d’annonce, le risque d’étouffement d’une affaire subsiste ainsi que celui de récidive.

Prévention

La Commission d’experts pour les abus sexuels dans le contexte ecclésial, dans sa volonté d’une prévention plus systématique, a arrêté une série de mesures concrètes, certes déjà appliquées dans certains diocèses et ordres religieux mais que la nouvelle version rend obligatoires pour tous. C’est ainsi que chaque diocèse, chaque communauté monastique et toute autre communauté ecclésiale doit désigner en son sein une personne chargée de la prévention et avoir son propre concept de prévention qui fixe les critères de base pour une perception adéquate et professionnelle de la distance et de la proximité ainsi que pour des rapports réciproques empreints de respect. Ce concept de prévention devra par la suite déboucher sur l’élaboration de codes et de standards de conduite.

Coresponsabilité des autorités de droit public ecclésiastique

La nouvelle mouture des directives prévoit aussi des changements lors de l’établissement des contrats de travail: les directions diocésaines s’engagent à ce que les différentes organisations de droit public ecclésiastique adoptent de manière contraignante et suivent, elles aussi, les mesures de prévention, étant donné que ce sont elles souvent qui sont les employeurs. Cela signifie concrètement qu’elles exigent la production d’un extrait du casier judiciaire et d’un extrait spécial de ce dernier pour la conclusion de tous rapports de travail dans le contexte ecclésial et que la personne concernée se déclare prête à respecter les directives. Quiconque ayant déjà été engagé avec une missio canonica devra remettre ces extraits du casier judiciaire s’il ne l’a pas encore fait. De plus, chaque fois qu’une personne travaillant en Eglise rejoindra une nouvelle équipe, l’ensemble des membres de cette dernière signeront une convention les engageant mutuellement au respect de la proximité et de la distance.

L’entrée en vigueur des directives révisées a été fixée au 1er mars 2019.

Directives de la CES et VOS'USM - 2019 4 rev.



Asile dans les églises

Document de référence avec des aides à la formation de l’opinion et pistes de réflexion.

Quand bien même les circonstances de ce genre restent rares, les Eglises sont encore et toujours confrontées à la problématique de l’octroi de l’asile dans des locaux ecclésiaux. Il s’agit d’une protection accordée temporairement dans de tels lieux à des demandeurs d’asile déboutés définitivement, cela afin d’ouvrir la porte à un réexamen de leur statut par l’autorité. Ces situations soulèvent des questions juridiques et des problèmes pratiques à résoudre qui, dans le contexte catholique, impliquent l’action concertée des instances pastorales et des autorités de droit public ecclésiastique. Le document de référence élaboré par la Commission du droit public ecclésiastique et du droit régissant la religion émet des recommandations sur les points auxquels il convient de veiller dans des cas concrets et propose des pistes à suivre pour se forger une opinion sur la ligne de conduite à adopter.

Document de référence «Asile dans les églises»



Qu’arrive-t-il à l’Église ?

Photo by Samuel Zeller on Unsplash

La statistique ecclésiale de la Suisse montre que des changements s’imposent.

leggi tutto...

«JE SUIS FIÈRE DE MON ENGAGEMENT»

©benevol Schweiz

Le bénévolat permet l’impossible, mais il est possible de le valoriser

leggi tutto...