Menu
 Actualités » Archives 

En réalité, quelle mission remplit l’Institut suisse de sociologie pastorale (SPI), à Saint-Gall?

A propos du cofinancement AdC/Conférence centrale.

M. Bünker, vous dirigez depuis 2009 l’Institut suisse de sociologie pastorale à Saint-Gall. Quels seront les sujets particulièrement importants inscrits au calendrier du SPI au cours du prochain semestre?
Trois sujets nous occuperont intensément. Premièrement, nous nous attèlerons à des problématiques en rapport avec la migration et la religion chrétienne. Pour notre Eglise catholique, qui porte profondément la marque de l’immigration, ce dernier phénomène représente en effet un défi considérable. Deuxièmement, nous mènerons des investigations sur la situation des collaborateurs pastoraux exposés à des changements organisationnels au sein de l’Eglise. Troisièmement, nous apporterons des contributions à la réflexion sur les changements se produisant dans les structures pastorales.

Avez-vous le sentiment que vous pourrez mettre à exécution avec succès vos plans au cours des trois prochaines années et atteindre tous vos objectifs?
Qu’est-ce qui sera différent? A quoi vos groupes cibles remarqueront-ils que quelque chose a changé? Chez les collaborateurs pastoraux et les fidèles, la conscience d’une responsabilité commune à l’égard d’une Eglise suisse «bigarrée» du fait de l’immigration est devenue plus vive. En outre, les collaborateurs pastoraux et les instances ecclésiales mettent à l’honneur avec réalisme et courage de nouvelles formes de pastorale. Dans ce cadre, on recourt aux services de bénévoles sous de multiples formes.

Quel rôle joue le bénévolat au sein du SPI? Que faites-vous pour le favoriser? Quelles charges supplémentaires seraient engendrées si vous deviez rémunérer le travail volontaire?
En tant qu’institut de recherche scientifique, nous ne pouvons pas faire appel à la collaboration de bénévoles. Néanmoins, le sujet est important à nos yeux. Ainsi, nous avons défini des conditions cadres favorables à l’engagement bénévole à l’occasion de l’enquête menée sur la réputation des Eglises. Ici, les questions qui se posent sont notamment de deux ordres: l’attrait qu’exerce l’Eglise sur les personnes aspirant à faire du bénévolat et les instruments propres à renforcer cette forme d’activité.

Vous recevez chaque année de l’Action de Carême et de la Conférence centrale un subside destiné à couvrir vos frais d’exploitation. Quelles prestations fournissez-vous à l’Eglise en contrepartie?
En cette époque de mutation et de changement, il est important de disposer de repères pour s’orienter. A cette fin, le SPI met à disposition des données objectives et nuancées sur le phénomène religieux ainsi que concernant la société et l’Eglise. Le SPI a développé également des bases de décision pour les transformations en cours des structures ecclésiales. Seules les personnes au fait des réalités sont à même de fixer des priorités.

Si, en tant qu’institution, vous avez un vœu à exprimer aux membres de la Conférence des évêques suisses, quel serait-il?
Même si l’exercice est souvent déstabilisant, il convient de considérer froidement la situation des Eglises et de la religion en général. Oui, le dicton allemand «Danger perçu, danger conjuré» conserve toute sa pertinence! Aussi, j’aimerais dire aux évêques: posez-nous vos questions, exprimez vos préoccupations, lancez-nous des défis, demandez à être renseignés de manière compétente, voire à être surpris! Nous vous conseillerons avec empressement!

Fiche signalétique du SPI 

Année de fondation1968
Principales prestations
  • Recherches de sociologie pastorale et religieuse dans le contexte suisse 
  • Fourniture de données statistiques concernant l’Eglise à l’échelon de la Suisse 
  • Prestations dans les domaines du conseil et de la gestion au profit d’organismes et d’établissements ecclésiaux
Membre du personnel le plus âgéLe directeur de l’institut se garde bien de divulguer une telle information!
Membre du personnel
le plus jeune
Une stagiaire de premier ordre née en 1996
Participation de l’AdC
et de la Conférence
centrale au budget global
48%
Lien Internethttps://spi-sg.ch/fr/